ATG All­fi­nanz & Trust AG

De la solu­tion Excel à Omnium Pla­ni­fi­ca­tion de la vie et de la retraite

« Avant, je n’au­rais jamais pen­sé que l’u­ti­li­sa­tion d’un outil dans le conseil pou­vait être aus­si efficace. »

Gabor Gas­par, asso­cié chez ATG All­fi­nanz & Treu­hand Group AG

Aujourd’­hui, je montre aux clients les pla­ni­fi­ca­tions avec Omnium en direct à l’é­cran. Les chan­ge­ments d’é­vé­ne­ments de la vie et les opti­mi­sa­tions sont direc­te­ment visibles à l’é­cran – l’ef­fet « waouh » immé­diat est garanti.

Le résul­tat

Les conseillers finan­ciers d’ATG uti­lisent aujourd’­hui toutes les pos­si­bi­li­tés offertes par Omnium Pla­ni­fi­ca­tion de la vie et de la retraite. Pen­dant le conseil, l’Om­nium est uti­li­sé « en direct ». Les don­nées de base sont sai­sies, com­plé­tées et trai­tées ponc­tuel­le­ment, et les vues de pla­ni­fi­ca­tion sont exa­mi­nées et éla­bo­rées ensemble. Toute la pape­ras­se­rie est sup­pri­mée. Une ver­sion papier n’est éta­blie que sur demande expli­cite. Sinon, le client reçoit la solu­tion éla­bo­rée par e‑mail avec une pièce jointe au for­mat PDF.

La situa­tion de départ

Depuis de nom­breuses années, ATG éta­blis­sait ses pla­ni­fi­ca­tions finan­cières sur une solu­tion Excel déve­lop­pée en interne. Les pos­si­bi­li­tés de repré­sen­ta­tion des pro­ces­sus de pla­ni­fi­ca­tion finan­cière étaient certes très variées, mais la solu­tion était éga­le­ment sujette à des erreurs et un contrôle avec le prin­cipe des quatre yeux était qua­si­ment impos­sible, voire très chro­no­phage. En outre, en plus de l’ef­fort ini­tial impor­tant, il fal­lait éga­le­ment tenir compte des frais de main­te­nance constants et les don­nées fis­cales n’é­taient inté­grées que de manière très rudi­men­taire dans la pla­ni­fi­ca­tion. Un autre incon­vé­nient était qu’il n’é­tait pas pos­sible de mon­trer au client des vues d’é­cran pen­dant l’en­tre­tien. On ne tra­vaillait que sur papier et les révi­sions rapides et leurs consé­quences ne pou­vaient pas être pré­sen­tées de manière claire.

La pro­cé­dure

ATG a éva­lué dif­fé­rents four­nis­seurs de logi­ciels sur le mar­ché suisse. Le rap­port qualité/​prix d’Om­nium a très vite convain­cu la direc­tion. Une fois la com­mande pas­sée, l’ins­tal­la­tion des comptes des conseillers et les confi­gu­ra­tions spé­ci­fiques à l’en­tre­prise ont pu être effec­tuées. La mise en ser­vice dans le modèle Omnium Soft­ware as a Ser­vice n’a duré que quelques jours. Un « power user » s’est éta­bli dans l’en­tre­prise, qui s’est inté­res­sé de près à Omnium pla­ni­fi­ca­tion de la vie et de la retraite ain­si qu’à l’a­na­lyse de la pré­voyance. Ses connais­sances ont été trans­mises en per­ma­nence aux autres col­la­bo­ra­teurs. Brain­group a appor­té son sou­tien sous la forme d’une brève for­ma­tion et d’une assis­tance par télé­phone, par e‑mail ou en « équipe » avec trans­mis­sion sur écran.

Les avan­tages

  • Les conseils finan­ciers et les pla­ni­fi­ca­tions finan­cières d’Om­nium peuvent être uti­li­sés « en direct » via une tablette, toute la pape­ras­se­rie actuelle est en grande par­tie supprimée.
  • Les repré­sen­ta­tions gra­phiques et les ani­ma­tions de l’ou­til de conseil sont appré­ciées par les clients, l’ex­pé­rience de conseil est garan­tie à tout moment.
  • Le contrôle à quatre yeux est pos­sible de manière effi­cace avec Omnium
  • Les chiffres clés de la pré­voyance et les don­nées fis­cales sont auto­ma­ti­que­ment mis à jour plu­sieurs fois par an, aucune ins­tal­la­tion de mise à jour n’est nécessaire.